Les parents « parfaits » et leur éducation positive

Hola,

Après une très longue pose, j’ai décidé de me réinvestir à fond sur mon blog et pour ça je désire communiquer de manière plus transparente avec des sujets qui me correspondent.

Mon premier article va donc traiter d’un sujet qui m’énerve au plus haut point.

Les parents « parfaits » et leur éducation positive

giphy

Il y a pour le moment une adoration auprès d’un certain nombre de mamans pour  l’éducation positives.
Attention, je trouve que ce type d’éducation est excellent pour les enfants en bas âges mais la question que je  me pose c’est : pourquoi, moi maman qui ne pratique pas cette éducation, je me sens coupable de faire autrement ???

Lorsque je regarde des vidéos ou des articles qui traitent de ce sujet j’ai la sensation qu’on nous fustige, nous mamans « tyranniques ». Lorsque je gronde mon fils en public ou qu’il est punit chez des amis qui pratiquent cette éducation BAM des regards accusateurs.

Excusez moi mais je ne suis pas d’accord avec ça!

Bref petit point explication…..
Je suis enseignante maternelle et nous constatons dans ma profession que les enfants n’ont plus de barrières, qu’une menace comme : tu vas être puni ne sert à rien et qu’ils essayent d’argumenter sur tout et rien.
Mais où allons nous jamais je n’aurais osé répondre à mon enseignant ou à mes parents car oui j’avais peur de me faire gronder.

NON c’est NON ! , tu as frappé le copain tu m’expliques pourquoi mais mon ami tu seras puni PUNTO.

angry
Je ne parle pas de hurler et le punir 3 heures dans sa chambre mais 5 min au  coins le temps de réfléchir et ensuite venir m’expliquer ce qui s’est passé.
Si je me fâche en haussant un peu la voix pour dire à mon fils : tu ne frappe pas le copain, il ne t’a rien fait ….  je ne pense pas que je traumatise Arthur.

Pour revenir sur les petits loustiques à l’école, ils nous rient au nez et nous avons droit au fameux : je vais le dire à maman / papa il va se fâcher.
Mes amis je vous le donne en mille …… le parent, comme la prédit son enfant, se fâche en nous expliquant gentillement qu’à la maison il communique et ne punit pas …….
Sur ses belles paroles, nous expliquons à ce parent que communiquer c’est nécessaire mais que certaines situations exigent pour le bien de l’enfant et son entourage  une petite sanction.
Il existe des chaises de la réflexions où nous confrontons l’enfant à son action, par exemple, mais il est punit.
Il faut, je pense, comprendre que l’enfant est un individu unique avec sa propre identité. Pour certain communiquer va suffire et il comprendra très vite que certe il n’est pas puni, certe vous restez calme et ne criez pas mais qu’il ne peut pas tout faire, qu il y a des règles et  c’est important pour son épanouissement personnel.
Pour d’autres enfants, ils vont vite comprendre que finalement peut importe se qu’ils font ils ne seront pas « grondés » comme ils disent si bien.
Donc NON chers parents aux regardes accusateurs j’arrête de culpabiliser parce que je punis 5 min mon fils lorsque sans raison aucune il tape juste parce qu’il est énervé (heureusement Arthur a un tempérament très calme donc je m’énerve et je punis rarement) ou qu’il fait une crise parce qu’il veut une barre de chocolat.

Il faut trouver VOTRE méthode, toujours dans le souci du bien être et du développement personnel de votre enfant mais VOTRE méthode.

Bien évidemment ce poste ne concerne pas tout le monde, heureusement me direz-vous, mais je vois trop rarement des parents qui ne pratiquent pas cette éducation s’exprimer sur le sujet. Je finis par culpabiliser de vouloir le meilleur pour mon petit garçon et de l’éduquer suivant mon modèle.

PS: Et s’il vous plait ne me dite qu’on veut faire de nos enfants des petits soldats qui rentrent dans une coquille patriarcale imposée. N’oubliez pas que nous sommes, nous aussi parent, et que la seule que l’on souhaite c’est le bonheur de nos petits trésors.

Arrêtons de juger, de fixer, de faire culpabiliser les personnes qui n’agissent pas de la même manière que nous.

Bref PEACE et à très vite 😉

 

 

 

 

2 réflexions sur “Les parents « parfaits » et leur éducation positive

  1. linemourey dit :

    Je ne suis pas croyante et je dis AMEN ! Ca fait du bien de lire un article qui déboite un peu l’éducation à 100% positive et son blabla. Il y a des choses à garder c’est indéniable mais c’est ultra culpabilisant pour les parents qui n’y parviennent pas à 100%. Un peu comme le 0 déchet en quelque sorte, on se met une pression dingue. En tant que psy, j’ai constaté aussi les effets sur les p’tits, il y a du + et du -, c’est une soupe à faire soit même 🙂
    Line de https://la-parenthese-psy.com/

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s